Les Pensées de Pascal

« La vraie éloquence se moque de l’éloquence. La vraie morale se moque de la morale, c’est‑à‑dire que la morale du jugement se moque de la morale de l’esprit qui est sans règles.
Car le jugement est celui à qui appartient le sentiment, comme les sciences appartiennent à l’esprit. La finesse est la part du jugement, la géométrie est celle de l’esprit.
Se moquer de la philosophie c’est vraiment philosopher. »
Mélanges, (Fragment 671, Sellier)

 

 

© François Angéli (1890-1974)
Médaille du tricentenaire de la naissance de Pascal
1923, acier
Inv. 62.7.1
Collection MARQ Clermont-Ferrand


Pour célébrer le tricentenaire de la naissance de Pascal en 1623, Francois Angéli représente le philosophe en buste de profil. Au revers, la référence au grand homme se fait au travers de ses activités littéraires et scientifiques : au centre les Pensées et les Provinciales sont posées sur un parchemin dans une couronne de laurier avec le tube de mercure. En dessous, se tient l'écusson des Pascal avec l'agneau portant la croix. En arrière plan, on devine la ville de Clermont-Ferrand dominée par le Puy de Dôme.

Nous utilisons des cookies afin de vous proposer une meilleure navigation dans le site.
J'accepte Je refuse