Les Pensées de Pascal

"Ferox gens nullam esse vitam sine armis rati,
Ils aiment mieux la mort que la paix, les autres aiment mieux la mort que la guerre. Toute opinion peut être préférable à la vie, dont l'amour paraît si fort et si naturel. »
Vanité, (Fragment 63, Sellier)

Tableau représentant Blaise Pascal, Anonyme d'après François Quesnel
Blaise Pascal d'après un tableau de François Quesnel (Cote : 999.3.1, Musée d'Art Roger Quilliot)

« Blaise Pascal impressionne par l’empan de ses domaines d’intérêt, de ses recherches et de ses connaissances, sa capacité d’abstraction hors du commun et son exceptionnelle éloquence », écrit Charles Gardou. Blaise Pascal a eu une vie courte mais intense. Elle est racontée par sa sœur Gilberte Périer qui a composé une Vie de M. Pascal inspirée par l’affection et l’admiration qu’elle portait à son frère. Toujours selon Charles Gardou, « Blaise Pascal n’oublie jamais les propos de sa sœur Jacqueline : « Un malade peut, peut-être, mieux faire qu’un homme bien sain ! ». "Aussi mène-t-il sa vie comme un perpétuel défi, faisant de la précarité la clé de la condition de l’homme ».

Nous utilisons des cookies afin de vous proposer une meilleure navigation dans le site.
J'accepte Je refuse