Les Pensées de Pascal

« La vraie éloquence se moque de l’éloquence. La vraie morale se moque de la morale, c’est‑à‑dire que la morale du jugement se moque de la morale de l’esprit qui est sans règles.
Car le jugement est celui à qui appartient le sentiment, comme les sciences appartiennent à l’esprit. La finesse est la part du jugement, la géométrie est celle de l’esprit.
Se moquer de la philosophie c’est vraiment philosopher. »
Mélanges, (Fragment 671, Sellier)

 

 

Jean-Baptiste Chalonnax (1819-1898) d'après Claude Ramey
Blaise Pascal
1883, plâtre
Inv. 150
Collection MARQ Clermont-Ferrand


Cette réduction-copie du grand marbre de Claude Ramey permet d’apprécier la posture de la sculpture monumentale avant qu’elle ne soit mutilée. A l’origine, le philosophe était représenté dans l’attitude caractéristique de la méditation, la tête penchée et retenue dans la main droite, l’esprit entièrement occupé par une profonde lecture.