Les Pensées de Pascal

« Les hommes sont si nécessairement fous que ce serait être fou par un autre tour de folie de n'être pas fou. »
(Fragment 31, Sellier)

« Ce que peut la vertu d'un homme ne se doit pas mesurer par ses efforts mais par son ordinaire. »
Mélanges, (Fragment 605, Sellier)

« L'homme n'est ni ange ni bête, et le malheur veut que qui veut faire l'ange fait la bête. »
Mélanges, (Fragment 557, Sellier)

« Voulez-vous qu'on croie du bien de vous ? N'en dites pas. »
Mélanges, (Fragment 550, Sellier)

« L’homme est visiblement fait pour penser ; c’est toute sa dignité et son mérite ; et tout son devoir est de penser comme il faut. »
Mélanges (Fragment 513, Sellier)

« La vraie éloquence se moque de l’éloquence. La vraie morale se moque de la morale, c’est‑à‑dire que la morale du jugement se moque de la morale de l’esprit qui est sans règles.
Car le jugement est celui à qui appartient le sentiment, comme les sciences appartiennent à l’esprit. La finesse est la part du jugement, la géométrie est celle de l’esprit.
Se moquer de la philosophie c’est vraiment philosopher. »
Mélanges, (Fragment 671, Sellier)

« Le cœur a ses raisons que la raison ne connaît point »
Preuves de la religion, (Fragment 680, Sellier)

« Les hommes sont si nécessairement fous que ce serait être fou par un autre tour de folie de n'être pas fou. »
(Fragment 31, Sellier)

« Qu'il y a loin de la connaissance de Dieu à l’aimer »
Morale chrétienne. Conclusion, (Fragment 409, Sellier)

« Le silence éternel de ces espaces infinis m'effraie. »
Transition, (Fragment 233, Sellier)

« Il est bien plus beau de savoir quelque chose de tout que de savoir tout d'une chose. Cette universalité est la plus belle »
Transition de la connaissance de l'homme à Dieu (Fragment 228, Sellier)

 « La connaissance de Dieu sans celle de sa misère fait l'orgueil. La connaissance de sa misère sans celle de Dieu fait le désespoir. La connaissance de Jésus-Christ fait le milieu parce que nous y trouvons, et Dieu et notre misère. »
Excellence de cette manière de prouver Dieu, (Fragment 225, Sellier)

"Ferox gens nullam esse vitam sine armis rati,
Ils aiment mieux la mort que la paix, les autres aiment mieux la mort que la guerre. Toute opinion peut être préférable à la vie, dont l'amour paraît si fort et si naturel. »
Vanité, (Fragment 63, Sellier)

« Deux choses instruisent l'homme de toute sa nature : l'instinct et l'expérience. »
Contrariétés, (Fragment 161, Sellier)

« La dernière démarche de la raison est de reconnaître qu'il y a une infinité de choses qui la surpassent »
Soumission et usage de la raison, (Fragment 220, Sellier)

« Ce chien est à moi », disaient ces pauvres enfants. « C’est là ma place au soleil. » Voilà le commencement et l’image de l’usurpation de toute la terre. »
Misère, (Fragment 98, Sellier 98)

"Que chacun examine ses pensées, il les trouvera toutes occupées au passé et à l'avenir. Nous ne pensons presque point au présent ; et, nous y pensons, ce n'est que pour en prendre la lumière pour disposer de l'avenir. Le présent n'est jamais notre fin : le passé et le présent sont nos moyens ; le seul avenir est notre fin. Ainsi nous ne vivons jamais, mais nous espérons de vivre ; et, nous disposant toujours à être heureux, il est inévitables que nous ne le soyons jamais."  Vanité, (Fragment 80, Sellier)

« Personne ne parle de nous en notre présence comme il en parle en notre absence. L'union qui est entre les hommes n'est fondée que sur cette mutuelle tromperie ; et peu d'amitiés subsisteraient, si chacun savait ce que son ami dit de lui lorsqu'il n'y est pas, quoiqu'il en parle alors sincèrement et sans passion »
Soumission et usage de la raison, (Fragment 743, Sellier)

"Deux infinis, milieu.
Quand on lit trop vite ou quand on lit trop doucement, on n'entend rien." Vanité, (Fragment 601, Sellier)

« Les hommes, n'ayant pu guérir la mort, la misère, l'ignorance, se sont avisés pour se rendre heureux de n'y point penser. »
Divertissement, (Fragment 166, Sellier)

"Quelle vanité que la peinture qui attire l'admiration pour la ressemblance des choses dont on n'admire point les originaux !" Vanité, (Fragment 74, Sellier)

Nous utilisons des cookies afin de vous proposer une meilleure navigation dans le site.
J'accepte Je refuse