Les Pensées de Pascal

« La vraie éloquence se moque de l’éloquence. La vraie morale se moque de la morale, c’est‑à‑dire que la morale du jugement se moque de la morale de l’esprit qui est sans règles.
Car le jugement est celui à qui appartient le sentiment, comme les sciences appartiennent à l’esprit. La finesse est la part du jugement, la géométrie est celle de l’esprit.
Se moquer de la philosophie c’est vraiment philosopher. »
Mélanges, (Fragment 671, Sellier)

Surmoulage du masque mortuaire de Blaise Pascal
Surmoulage du masque mortuaire de Blaise Pascal (Cote : 137, Musée d'Art Roger Quilliot)

Après la mort de Blaise Pascal, sa famille découvre ses papiers préparatoires en vue d’une défense du christianisme. C'est cette incroyable histoire de l'édition de ce qui deviendra les Pensées que nous allons vous raconter. Pascal préparait une apologie de la religion chrétienne. Œuvre philosophique et religieuse, ces réflexions montrent que l'homme est à la fois misère et grandeur, limité mais capable d’aspirer à l'infini.

Nous utilisons des cookies afin de vous proposer une meilleure navigation dans le site.