Les Pensées de Pascal

"Que chacun examine ses pensées, il les trouvera toutes occupées au passé et à l'avenir. Nous ne pensons presque point au présent ; et, nous y pensons, ce n'est que pour en prendre la lumière pour disposer de l'avenir. Le présent n'est jamais notre fin : le passé et le présent sont nos moyens ; le seul avenir est notre fin. Ainsi nous ne vivons jamais, mais nous espérons de vivre ; et, nous disposant toujours à être heureux, il est inévitables que nous ne le soyons jamais."  Vanité, (Fragment 80, Sellier)

 

 

Jean Domat
Portrait de M. Pascal fait par mon père
XVIIe siècle
BOYER 2034
Collection Bibliothèque du Patrimoine

Reproduction d'un dessin à la sanguine (portrait coloré par des pigments de couleur rouge terre, technique utilisée à la Renaissance jusqu'au XVIIIe siècle comme par exemple par l'artiste Léonard de Vinci) de la main de Jean Domat, juriste et avocat du roi au Présidial de Clermont, très proche ami de Blaise Pascal. Le dessin original a été réalisé au contre plat supérieur de l'ouvrage Corpus juris civiles écrit par Jean Domat en 1583. Ce portrait a été réalisé d'après la peinture de Blaise Pascal par François Quesnel et non d'après le jeune Blaise. Il porte plusieurs annotations manuscrites du fils de Jean Domat attestant de la paternité de l'oeuvre.